6 conseils pour entreprendre et réussir une remise en forme

Depuis les années 1990, les données scientifiques se multiplient afin de démontrer que la pratique d’activité physique est un excellent moyen de prévenir et de traiter une quantité impressionnante de problèmes de santé (hypertension artérielle, diabète de type II, maladies cardiovasculaires, dépression, anxiété, etc.). Dès lors, l’activité physique a été reconnue comme un bon moyen de maintenir et de retrouver non seulement une bonne forme physique, mais aussi une santé physique et psychologique. Par contre, une remise en forme ne se fait pas sans effort; la planification et l’engagement sont des éléments essentiels à sa réussite. Voici quelques conseils qui vous aideront à commencer votre remise en forme du bon pied.

1. Fixez-vous des objectifs S.M.A.R.T

 Vos objectifs doivent être assez puissants pour vous convaincre de poursuivre votre entraînement. Demandez-vous ce que vous voulez vraiment accomplir par l’entraînement physique et établissez des objectifs clairs, simples et mesurables afin qu’ils aient le plus de chances d’être réalisés. Pour ce faire, utilisez l’acronyme S.M.A.R.T.

S : Spécifique : Objectif clair, simple et précis dont un seul critère de mesure permet de valider l’atteinte.

M : Mesurable : Objectif qui peut être quantifié ou qualifié et qui possède une valeur mesurable à atteindre pour conclure à sa réussite.

A : Atteignable : Objectif suffisamment grand pour qu’il représente un défi, mais suffisamment réaliste pour qu’il demeure atteignable. 

R : Réaliste : Déterminez le seuil de réalisme et trouvez le niveau de défi qui vous gardera motivé.

T : Temporellement défini : L’élément de temps doit être défini en des termes clairs qui ne laissent pas de place à l’interprétation.

Pour réaliser vos objectifs S.M.A.R.T., vous devez donc évaluer régulièrement vos progrès par vous-même ou avec l’aide d’un professionnel de l’activité physique.

2. Faites évaluer votre condition physique par un professionnel

 Si vous avez des doutes par rapport à votre capacité à entamer un programme d’entraînement, consultez des professionnels de la santé comme votre chiropraticien et votre médecin de famille. Ces derniers vous aideront à déterminer vos limites en fonction de votre état de santé actuel, de vos antécédents médicaux et de vos blessures musculo-squelettiques.

Ensuite, il est de mise de faire faire une évaluation complète de votre condition physique par un kinésiologue, qui est un professionnel de la santé spécialiste de l’activité physique. Ce dernier pourra préparer un programme d’entraînement physique adapté à votre état et à vos besoins. Il pourra même en assurer sa réalisation avec vous si vous le désirez ainsi que faire le suivi périodique de vos programmes d’activité physique.

3. Intégrez votre programme d’entraînement à votre horaire

Maintenant que vous avez un programme d’entraînement adapté à votre condition, à vos besoins et à vos goûts et élaboré par un professionnel, planifiez où et quand vous effectuerez vos entraînements. Mettez-les à votre agenda comme s’il s’agissait de rendez-vous importants puisqu’en fait, il s’agit d’un rendez-vous avec vous-même que vous ne voulez pas manquer. Trouvez les meilleures solutions pour vous. Est-ce qu’il est plus facile de vous entraîner à la maison le matin, au gymnase en face du bureau sur l’heure du midi, dans un cours de groupe en finissant le travail ou en mélangeant l’ensemble de ces solutions? Le fait de planifier vous rend maître de votre horaire, car vous maîtrisez et priorisez votre temps comme vous le souhaitez.

4. Débutez progressivement

Commencer ou reprendre l’activité physique ne peut s’effectuer correctement sans progressivité. Il faut du temps et un fin dosage dans l’intensité des séances de reprise pour espérer poursuivre longtemps le sport avec plaisir et sans blessure. Il se peut qu’au début de votre remise en forme, vous soyez plus fatigué et courbaturé. Cela est dû au fait que votre corps n’est pas habitué à la nouvelle charge d’entraînement que vous lui faites subir. Cependant, après quelques semaines ou tout au plus un mois d’entraînement assidu, vous sentirez une énergie nouvelle. Si la fatigue ou les courbatures persistent ou s’aggravent, il vous suffit de consulter votre spécialiste de l’entraînement afin d’ajuster votre programme d’exercice. Vous devez trouver le juste milieu entre sortir de votre zone de confort et pousser vos limites de façon exagérée. Finalement, il est possible que certains jours soient plus difficiles que d’autres; il n’est pas nécessaire de se surpasser, voire de s’épuiser chaque fois.

5. S’échauffer et s’étirer

Une période d’échauffement avant l’entraînement et une période de retour au calme et d’étirements statiques après l’entraînement sont salutaires afin d’éviter les blessures. Cependant, n’inversez pas ces deux périodes, car il a été prouvé que les étirements statiques pratiqués avant une activité physique pouvaient nuire à la performance. L’échauffement a pour but de vous préparer à réaliser des efforts dans les meilleures conditions physiologiques et psychologiques. L’objectif est d’élever la température du corps et des muscles afin de les préparer à une activité vigoureuse. Les étirements statiques ont pour but d’augmenter la souplesse et l’amplitude musculaire. Leur objectif est donc de vous aider à garder une bonne amplitude musculaire, et du même fait, à améliorer l’exécution de vos mouvements.

6. Hydratez-vous adéquatement et alimentez-vous sainement

L’entraînement n’est qu’une partie de la remise en forme, car une alimentation et une hydratation adéquates jouent aussi un rôle important. Une bonne hydratation est nécessaire pour permettre la réhydratation et éviter une diminution de performance ainsi que l’apparition de blessures (tendinites, crampes, fatigue). Celle-ci permet aussi une meilleure récupération. Gardez en tête que l’hydratation doit se faire au courant de la journée, soit avant et après l’effort, ainsi que pendant l’effort. Pour ce qui est de la saine alimentation, si vous ne savez pas du tout où débuter, je vous conseille fortement de consulter une nutritionniste qui pourra évaluer votre état nutritionnel et déterminer un plan de nutrition visant à maintenir ou à rétablir votre santé.

 Vous voilà prêt à affronter votre remise en forme en toute quiétude. Mettez simplement en pratique ces quelques conseils et le tour sera joué! Améliorez votre santé globale en intégrant l’exercice à votre vie quotidienne. Pour en apprendre davantage sur la gestion de votre santé par l’exercice, communiquez votre chiropraticienne. N’hésitez plus, mettez-vous en action dès maintenant!

Dre Emmanuelle, votre chiropraticienne

Références :

Association chiropratique canadienne

Canal Vie

Fédération des kinésiologues du Québec

Ordre professionnel des diététistes du Québec

Pedersen BK, Saltin B. Exercise as medicine: evidence for prescribing exercise as therapy in 26 different chronic diseases. Scand J Med Sci Sports. 2015;25(S3) : 1-72

Articles récents

Commentaires