fbpx

Commencez votre saison de golf du bon pied

 dans Blogue

Pour plusieurs d’entre nous, la saison de golf est déjà entamée. Saviez-vous qu’environ 35 % des golfeurs se blessent en pratiquant leur sport, et ce, majoritairement au bas du dos? Avez-vous mis toutes les chances de votre côté pour diminuer le risque de blessures? Voici quelques conseils afin de préserver votre santé musculosquelettique.

La préparation

  • Entretenez votre endurance cardiovasculaire. En effet, votre système cardiovasculaire doit être prêt à supporter les charges que vous lui imposerez lors de vos premiers élans.
  • Renforcez vos muscles du tronc. Les abdominaux, les fessiers et les muscles lombaires profonds doivent travailler en synergie afin de protéger votre dos lors de vos élans. Engagez vos muscles du tronc et évitez de creuser le bas du dos. Lors de votre élan, votre dos devrait créer une ligne droite du bassin à la nuque.
  • Augmentez votre mobilité articulaire. Assurez-vous d’une bonne mobilité de vos articulations, particulièrement celles des épaules (pour la rotation externe à l’élan arrière) et des hanches.
  • Vérifiez l’état de votre équipement. Assurez-vous qu’il soit adapté à votre morphologie et qu’il soit en bon état.
  • Faites évaluer votre élan de golf par un professionnel. Ce petit geste pourrait s’avérer avantageux autant pour votre carte de pointage que votre santé!

 Juste avant la partie

 L’échauffement ainsi que les étirements dynamiques ont pour but de vous préparer à réaliser des efforts dans les meilleures conditions physiologiques et psychologiques. Souvent, une simple routine qui ne dure que 10 à 15 minutes est suffisante pour vous préparer adéquatement.

  • L’échauffement peut commencer par la rotation des articulations à partir des orteils en montant jusqu’aux doigts ou vice versa. Cela a pour but de lubrifier toutes les jointures avec du liquide synovial et, par conséquent, d’améliorer le fonctionnement, la souplesse et la flexibilité des articulations. Procédez par de lents mouvements circulaires dans le sens horaire, puis dans le sens inverse, jusqu’à ce que les jointures soient plus souples et flexibles. Faites suivre les rotations d’articulations d’une période d’aérobie tels une marche active, un jogging lent ou toute autre activité susceptible de causer une augmentation similaire sur le plan cardiovasculaire.
  • Les étirements dynamiques sont des étirements fonctionnels qui doivent utiliser des patrons moteurs propres à l’activité prévue. Lors d’un étirement dynamique, une contraction et un étirement ont lieu simultanément. L’objectif est d’améliorer l’habileté fonctionnelle et l’amplitude de mouvement. Le jogging « genoux hauts » ou « talon-fesse » sont des exemples d’étirements dynamiques qui pourraient activer le bas du corps avant une partie de golf.

Après la partie

Prenez quelques minutes après votre partie pour faire quelques étirements qui sauront maintenir votre souplesse. Quelques élans dans le vide du côté opposé au vôtre sont également indiqués pour compenser les asymétries causées lors de la partie ou de la pratique.

 Finalement, si une douleur est ressentie élan après élan, s’empire ou ne s’estompe pas, je vous encourage à consulter votre chiropraticienne afin de déterminer la cause du problème pour le traiter adéquatement. Vous pouvez également consulter à titre préventif ou pour optimiser vos performances en assurant une mobilité optimale à vos articulations. Bonne saison!

Dre Emmanuelle, votre chiropraticienne


Références

Association des Chiropraticiens du Québec

Titleist Performance Institute

Articles récents

Commentaires

Inscrivez votre recherche et appuyez sur "Entrer"

traitement-chiropratique-preventionvacances-repos-stress