fbpx

L’ABC d’une bonne posture en classe

 dans Blogue

Combien de fois avez-vous entendu vos parents vous répéter la phrase « tiens-toi droit » lorsque vous étiez plus jeune? À quelle fréquence la répétez-vous désormais à vos enfants? Vous êtes certainement déjà sensibilisé à l’importance d’une posture adéquate pour préserver une bonne santé neurovertébrale. À la maison, il est possible de s’assurer d’offrir à son enfant un poste d’étude bien ajusté selon sa taille, mais qu’en est-il sur les bancs d’école?

À la clinique, je traite plusieurs enseignants. Ils m’ont souvent parlé de la mauvaise posture de certains élèves en classe : chevilles autour des pattes de chaise, bas du dos arrondi, jambe repliée sous les fesses pour s’asseoir, etc. Effectivement, en classe, il est plus difficile de maximiser la posture, car bien souvent, les pupitres et chaises ne sont pas ajustables. Voici donc quelques conseils pour optimiser la posture de l’enfant à l’école.

La bonne posture au pupitre

  • Coller les fesses au fond de la chaise.
  • Appuyer le dos au dossier.
  • Déposer les deux pieds au sol.
  • Garder le dos bien droit.
  • Éviter d’avancer la tête vers l’avant pour regarder au tableau.

Pour de longues périodes de lecture, il est possible d’utiliser les moyens du bord pour remontrer légèrement le livre, par exemple en le déposant sur d’autres livres ou sur le coffre à crayon afin d’éviter que l’enfant ait le cou fléchi trop longtemps.

Éviter de croiser les jambes

Cette posture crée un désalignement important du bassin et de la colonne vertébrale. Il est important que les pieds touchent le sol, sinon cela exerce une pression derrière les cuisses et crée des tensions dans le bas du dos. Si les pieds de l’enfant ne touchent pas au sol, il est possible d’utiliser une boîte ou de gros livres pour qu’il puisse les y déposer.

Assis au sol l’enfant, doit :

  • s’asseoir en tailleur (jambes croisées, genoux repliés);
  • garder le cou et le dos droits;
  • relâcher les épaules et garder les coudes près du corps;
  • être face à ce qu’il regarde pour ne pas tordre le cou et le dos.

Utilisation du ballon « suisse » en classe

Utiliser le ballon d’exercice en classe est de plus en plus populaire, et un nombre grandissant d’enseignants y ont recours. Les résultats de cet outil hors de l’ordinaire : meilleure posture, mais aussi meilleure concentration, meilleur engagement des muscles posturaux et réduction de la fatigue et du stress. Le ballon ne devrait toutefois pas être utilisé à la place de la chaise, mais bien comme une solution de rechange afin de varier les postures en classe au fil de la journée. Il est important pour le confort de l’enfant et pour sa posture que le ballon soit de la bonne dimension; il faut que l’élève puisse déposer les pieds au sol avec les genoux fléchis à 90 degrés.

Se dégourdir les jambes

Être assis pendant de longues périodes dans une même position n’est pas recommandé. L’Association des chiropraticiens du Québec propose une routine de 3 minutes ayant pour but d’optimiser la concentration en classe et de permettre aux enfants de se dégourdir durant la journée. N’hésitez pas à partager ce document avec l’enseignant ou l’enseignante de votre enfant.

Vous avez des questions afin de maximiser le confort, la posture et la concentration de votre enfant? Demandez conseil à votre chiropraticienne. Je répondrai à toutes vos questions avec plaisir. Bonne rentrée!

Dre Emmanuelle, votre chiropraticienne à Mirabel

Références

Association des chiropraticiens du Québec (ACQ). En ligne. [https://www.chiropratique.com/DATA/CAPSULE/606_fr~v~posture-en-classe-15-au-21-aout-2021.pdf] Consulté le 16 juillet 2022.

Allié de votre vie familiale (VIFA). En ligne [https://vifamagazine. ca/comprendre/role-du-parent/quand-le-ballon-d-exercice-remplace-lachaise-d-ecole/] Consulté le 16 juillet 2022.

Articles récents

Commentaires

Inscrivez votre recherche et appuyez sur "Entrer"

Commotions cérébralesblessure-accident-de-voiture