website statistics

Le chemin qui m’a mené jusqu’à vous

 dans Blogue

J’écris cet article sur une note un petit peu plus personnelle afin que vous en sachiez davantage sur moi et mon histoire, ainsi que pour vous partager mon parcours vers la profession de chiropraticienne. J’espère que mon parcours saura vous inspirer !

Alors, voilà : je suis native de Trois-Rivières et du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu travailler dans le domaine de la santé. En effet, j’aime être en contact avec les autres, j’ai un fort désir d’aider et de prendre soin des gens. Dès ma jeunesse, un professionnel de la santé a fait une très grande impression sur moi : Dr Michel, mon podiatre. Lorsque j’ai atteint cinq ans, mes parents ont dû prendre rendez-vous avec le Dr Michel, car j’avais une déviation des genoux vers l’intérieur qui amenait un affaissement de mes arches plantaires et influençait fortement ma démarche à l’époque. J’ai donc entrepris un suivi avec le Dr Michel, qui me rencontrait périodiquement pour m’évaluer et me prescrire des orthèses plantaires adaptées afin de corriger ma démarche et ma biomécanique.

J’aimais beaucoup consulter Dr Michel, car il était proche de ses patients, il prenait le temps de bien expliquer la nature et la raison de ses gestes et sa clinique avait une ambiance très familiale. Au cégep, je me suis donc tout naturellement orientée vers les sciences de la nature dans le but d’entamer par la suite des études universitaires en médecine podiatrique. Cependant, lors de ma deuxième année au Cégep de Trois-Rivières, des étudiants au doctorat de premier cycle en chiropratique sont venus présenter le programme dans un de mes cours de biologie. J’y ai appris que dans tout le Québec, ce programme était offert uniquement à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et que le champ de pratique du chiropraticien touchait les articulations et les muscles, mais également tout le système nerveux. Ce fut juste assez pour piquer ma curiosité et comme j’avais une petite douleur à l’épaule causée par la pratique de la natation, j’ai décidé de consulter pour la première fois en chiropratique.

Cette consultation a complètement changé ma vie. Après seulement une visite, non seulement ma douleur à l’épaule avait fortement diminué, mais ma santé générale s’était beaucoup améliorée; je dormais mieux et j’avais moins de tensions musculaires. À la suite de cette consultation, j’ai commencé à faire quelques stages dans différentes cliniques chiropratiques et les résultats que j’y ai observés m’ont tout autant épatée. Non seulement je retrouvais dans cette profession tout ce qui m’avait attirée vers la médecine podiatrique — la proximité avec les patients et l’ambiance familiale —, mais j’y découvrais une approche de santé globale. Les chiropraticiens évaluaient non seulement l’aspect physique, mais portaient également une attention aux habitudes de vie, à l’alimentation ainsi qu’à l’aspect psychologique et émotionnel afin de mieux guider leurs patients vers une santé optimale où tous les systèmes fonctionnent en harmonie. Il ne m’en fallut pas plus pour faire un 180 degrés et déposer une demande au doctorat de premier cycle en chiropratique au dernier moment. Fort heureusement, j’ai été convoquée aux entrevues, puis acceptée dans le programme.

Ces cinq années universitaires comptent parmi les plus belles de ma vie. J’ai beaucoup appris sur une profession qui me passionne, j’ai relevé d’immenses défis et j’ai savouré tous les moments. Depuis 2013, je suis donc officiellement docteure en chiropratique et je pratique actuellement dans nos belles Laurentides à Mirabel. Je me passionne toujours autant pour ma profession; j’effectue d’ailleurs tous les ans plusieurs formations supplémentaires autant dans le domaine de la chiropratique sportive que dans d’autres domaines. Ce que j’aime le plus de mon travail, c’est la relation de confiance que je bâtis avec mes patients et le contact privilégié que j’ai avec eux. J’aime rencontrer les familles de génération en génération, soit les enfants, les parents et les grands-parents, qui me considèrent comme leur chiropraticienne de famille. Je suis très fortement engagée à faire une différence dans la qualité de vie et la santé de mes patients. Je souhaite avoir une belle et longue carrière à faire ce que j’aime et à vous accompagner dans votre chemin vers une santé optimale.

Dre Emmanuelle, votre chiropraticienne de famille à Mirabel

Articles récents
Comments
  • ESTHER SYLVAIN
    Répondre

    A TOI EMMANUELLE SUPER COMPÉTENTE CHIROPRATICIENNE QUI FAIT DES MIRACLES, ET JE PEUX MEME DIRE BONNE AMIE, JE TE SOUHAITE AUSSI DE TRES JOYEUSES FETES SANTÉ ET BONHEUR.

Commentaires

Inscrivez votre recherche et appuyez sur "Entrer"

Aînés, chutes, préventionnutrition, fibres, digestion