fbpx

Peut-on souhaiter la santé?

 dans Non classé

À mon sens, la santé devrait se situer au cœur de nos préoccupations. Dans toutes ses facettes, elle nous permet de profiter pleinement de la vie. Peut-on souhaiter de la santé à quelqu’un? Afin de répondre à cette question, il importe d’abord de définir la santé.

 

La santé : plus qu’une absence de maladie

 Qu’est-ce qui fait qu’une population est en meilleure santé qu’une autre? Certains avancent que plus une société investit dans les services de santé, mieux se porte sa population. En d’autres mots, plus une population a accès aux traitements de pointe, plus sa santé s’améliore. Cette idée est très répandue. Pourtant, les progrès de la science révèlent hors de tout doute que la santé dépend de plusieurs facteurs. Pour que l’action s’avère efficace, la lutte contre la maladie ne suffit donc pas, bien qu’elle soit essentielle. En effet, si l’intervention se limitait au traitement des maladies, le combat serait perdu d’avance puisque rien n’empêcherait l’apparition de problèmes de santé chez des personnes jusqu’alors bien portantes. La prévention est donc tout aussi importante que l’intervention.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) définit la santé comme un « état complet de bien-être physique, mental et social qui ne consiste pas seulement en l’absence de maladie ou d’infirmité ». Cette définition insiste sur les différentes dimensions de la santé et implique que tous les besoins fondamentaux de la personne soient satisfaits. Il est également fondamental de visualiser la santé comme un continuum ou un parcours qui n’a pas de limite. Tant qu’on est en vie, on peut toujours être encore plus en santé ou encore plus malade.

Il ne fait aucun doute que le mode de vie personnel influe directement sur la santé. En effet, hormis nos gènes, dans une certaine mesure, c’est l’ensemble de nos habitudes de vie et de nos actions quotidiennes qui nous dirige soit vers la santé, soit vers la maladie. Il faut aussi distinguer les maladies transmises génétiquement des maladies chroniques, qui dépendent du mode de vie.

À la question : « Êtes-vous en santé? », on ne peut donc pas répondre par oui ou non, car elle nécessite une réflexion et une évaluation de toutes les sphères de la santé. Avoir une blessure ou une maladie ne veut pas nécessairement dire que l’on n’est pas en santé et, réciproquement, l’absence de blessure ou de maladie ne veut pas dire qu’on est en santé.

 

Quels sont les différents facteurs qui influencent la santé?

 En plus de nos gènes individuels et de nos choix de vie, les milieux où nous naissons, grandissons, vivons, travaillons et vieillissons ont aussi une influence importante sur notre santé. L’Agence de la santé publique du Canada a répertorié les principaux facteurs qui influencent la santé de la population :

  • Le niveau de revenu et la situation sociale;
  • Les réseaux de soutien social;
  • Le niveau d’instruction et l’alphabétisme;
  • L’emploi et les conditions de travail;
  • Les environnements sociaux;
  • Les environnements physiques;
  • Les habitudes de vie et les compétences d’adaptation personnelles;
  • Le développement sain durant l’enfance;
  • Le patrimoine biologique et génétique;
  • Les services de santé;
  • Le sexe;
  • La culture.

Ces facteurs sont connus sous le nom de déterminants de la santé. C’est la complémentarité et la modification de ces déterminants qui font en sorte que la santé d’une personne est une combinaison complexe de facteurs.

De plus, les études scientifiques réalisées depuis les 50 dernières années ont permis de dégager certains facteurs de risque qui sont associés à plusieurs problèmes de santé. Ces facteurs de risque ne conduisent pas nécessairement à la maladie, mais augmentent les probabilités d’en être atteint. Certains d’entre eux ne peuvent pas être modifiés puisqu’ils sont indépendants de l’individu lui-même (l’âge, le sexe ou l’hérédité, par exemple). Par contre, d’autres facteurs de risque peuvent être modifiés puisqu’ils se rapportent au mode de vie. Selon le Rapport sur la santé dans le monde 2010, les principaux facteurs de risque de maladies chroniques comprennent les suivants :

  • Le tabagisme;
  • La consommation excessive d’alcool;
  • Une tension artérielle élevée (ou hypertension);
  • L’inactivité physique;
  • Un taux élevé de cholestérol;
  • Le surpoids/l’obésité;
  • Une alimentation malsaine;
  • Un taux élevé de glucose dans le sang.

 

Prendre la responsabilité de notre santé

 Vous avez compris que certains déterminants de la santé et facteurs de risque sont plus faciles à modifier que d’autres : ceux liés au mode de vie.

Récemment, un collègue chiropraticien me partageait un acronyme pour le mot « santé » qui allie, à mon sens, toutes les sphères de la santé en relation avec un mode de vie sain et équilibré. Cet acronyme regroupe donc l’ensemble des sphères de la santé sur lesquelles nous avons la possibilité de nous entraîner pour nous amener plus loin.

S : Système nerveux (libre d’interférence, fonctionnement optimal, bonne posture);

A : Attitude (bonne santé mentale, système de croyances positif, cohérent et sain);

: Nutrition (pure, complète, variée);

T : Temps de repos (saines habitudes de sommeil);

E : Exercice physique (mouvement, mobilité, activité physique complète et variée).

J’adore cet acronyme! En fait, ça résume tout ce que je partage à mes patients dans une optique de mieux-être et de santé globale. Différents professionnels de la santé peuvent vous soutenir afin de vous amener plus loin dans chacune de ces sphères. Je vous partage d’ailleurs dans les références le site Web des différents ordres et fédérations de professionnels qui peuvent vous aider.

Vous aurez deviné que mon expertise relève du « S »; c’est donc dans ce domaine particulier que je suis une personne-ressource pour vous soutenir. En effet, consulter en chiropratique de façon préventive permet d’entretenir le « S », le système nerveux et la posture.

 

S’informer, agir et persévérer

Une chose importante pour favoriser votre santé est de toujours rester ouvert à l’apprentissage et d’avoir le désir de vous améliorer. Gardez votre soif d’apprendre et effectuez des recherches sur différents sujets liés à la santé et à un mode de vie sain. En effet, l’éducation précède nécessairement toute habitude adoptée en faveur de la santé. On améliore son mode de vie après avoir pris connaissance des raisons qui motivent un changement et des moyens pour y parvenir. L’éducation est donc la source de bien des changements profitables à la santé. Elle permet d’acquérir l’ensemble des connaissances utiles et nécessaires pour produire les comportements promouvant la santé et c’est ensuite l’action, la persévérance et l’aptitude à continuer malgré les difficultés qui permettront d’appliquer ces comportements. Le fait de vous entourer d’une équipe de professionnels de la santé vous permet donc non seulement d’avoir de l’information fiable, mais également du soutien et de la motivation afin de maintenir ces comportements.

Somme toute, adopter de saines habitudes est une question de constance, de répétition et de progression. Je vous invite donc à prendre un moment pour amorcer une réflexion et de vous autoévaluer dans les différentes sphères de votre santé. Êtes-vous conscient que la santé est beaucoup plus une question de choix que de chance? Quelles actions concrètes posez-vous au quotidien afin d’entretenir toutes les sphères de votre santé?

Bonne réflexion!

 Dre Emmanuelle, votre chiropraticienne à Mirabel

 

Références

 Marcotte, Justin. La santé globale à votre portée : Manger, bouger et penser pour éloigner la maladie. Québec, Les éditions de l’Homme, 2017, 194 p.

Collège des médecins du Québec. Bottin des médecins. En ligne. Consulté le 08-12-2019.

Fédération des kinésiologues du Québec. Trouver un kinésiologue. En ligne. Consulté le 08-12-2019.

Gouvernement du Canada. Facteurs de risque des maladies chroniques. En ligne. Consulté le 08-12-2019.

Gouvernement du Canada. Qu’est-ce que la santé? En ligne. Consulté le 08-12-2019.

Ordre des chiropraticiens du Québec. Trouver un chiropraticien. En ligne. Consulté le 08-12-2019.

Ordre des psychologues du Québec. Trouver un psychologue/psychothérapeute. En ligne. Consulté le 08-12-2019.

Ordre professionnel des diététistes du Québec. Trouver une nutritionniste/diététiste. En ligne. Consulté le 08-12-2019.

Organisation mondiale de la Santé. Définition de la santé. En ligne. Consulté le 08-12-2019.

Articles récents

Commentaires

Inscrivez votre recherche et appuyez sur "Entrer"

douleur-nerf-sciatique