fbpx

Prévenir les douleurs au dos

 dans Blogue

Avez-vous déjà souffert d’un ou de plusieurs épisodes de douleur au dos? Dans ma pratique, je reçois régulièrement des patients qui me consultent pour cette raison. Ces douleurs vont influencer toutes les sphères de leur vie : ils ont moins d’énergie, sont moins productifs au travail, sont limités dans la pratique de leurs activités préférées, etc. En effet, les gestes du quotidien, comme monter à bord et descendre d’une voiture, soulever un enfant ou transporter les sacs d’épicerie peuvent devenir douloureux et épuisants. Saviez-vous que même si vous ne ressentez aucune douleur, votre dos peut subir des tensions qui entraînent des blessures? Vous êtes-vous déjà demandé comment votre dos se porte vraiment?

Voici quelques indicateurs d’un dos en santé 

  • Une bonne posture : Un dos en santé vous permet de vous tenir droit sans trop d’efforts. Une mauvaise posture exerce une tension sur la colonne, et même sur les poumons et l’estomac.
  • Aisance de mouvement: L’aisance de mouvement signifie que vous ne ressentez pas de raideurs ou n’êtes pas limité lors d’activités, comme monter à bord et descendre d’un véhicule ou vous pencher pour ramasser quelque chose. Si vous vous sentez souvent raide, votre dos a peut-être besoin d’un bon examen.
  • Amplitude de mouvementcomplète : L’amplitude de mouvement peut se définir comme votre capacité à vous pencher ou à tourner le torse. Un manque de souplesse peut être un signe que votre colonne ne bouge pas correctement. Par exemple, pouvez-vous effectuer les gestes suivants?
    • Tourner le menton jusqu’à l’épaule.
    • Descendre plus bas que les genoux lorsque vous vous penchez vers l’avant pour toucher vos orteils.
    • Toucher vos genoux avec vos doigts lorsque vous vous penchez sur le côté.
    • Incliner la tête suffisamment pour voir le plafond sans cambrer le dos.
  • Pratique d’activités sans douleur: Un dos en santé devrait vous permettre de vous adonner à des activités physiques comme le jardinage ou le grand ménage du printemps sans ressentir le lendemain des douleurs qui vous empêchent de fonctionner. Il est normal de ressentir une légère raideur, mais pas au point d’avoir de la difficulté à bouger.

Quelques conseils de base pour un dos en santé

  • Portez attention à votre posture lorsque vous êtes debout ou assis, ou même lorsque vous dormez (il est préférable pour la colonne de dormir sur le dos ou sur le côté).
  • Renforcez vos muscles posturaux — les abdominaux, les obliques, le transverse, les multifides (muscles profonds de la colonne), le trapèze inférieur, les fessiers, les dorsaux, etc. — qui maintiennent votre colonne bien droite.
  • Pensez à bien vous hydrater pour votre santé générale, mais aussi afin que les disques de votre colonne restent souples et fonctionnels.
  • Adoptez une saine alimentation pour assurer la santé de vos os et muscles et pour prévenir l’ostéoporose.
  • Faites des étirements pour maintenir la souplesse de votre dos.
  • Utilisez la bonne technique pour soulever des objets : gardez le dos droit, fléchissez les genoux et utilisez les muscles de vos jambes.
  • Dorlotez votre dos avant que la douleur n’apparaisse! L’absence de douleur ne signifie pas que tout va bien. Investissez dans la santé de votre dos : faites examiner votre colonne, en particulier après une chute ou une entorse.

La prévention dans le domaine de la santé est incontournable pour un mode de vie sain à long terme. Effectivement, le fait de consulter de façon préventive peut vous éviter bien des problèmes dans le futur.

À quoi ressemble une visite préventive?

Lors d’une visite préventive, je m’assure que tous les renseignements sur votre santé sont à jour dans votre dossier. Par la suite, j’effectue un examen neuromusculosquelettique concis en lien avec votre historique de santé. Je m’attarde particulièrement à votre posture. J’examine aussi vos débalancements musculaires et vos restrictions de mouvement articulaire, que je peux ensuite corriger et traiter à l’aide de différentes techniques adaptées à votre état particulier. Je vous fais finalement des recommandations personnalisées afin d’optimiser votre santé. Ces recommandations peuvent prendre la forme de conseils posturaux ou ergonomiques, d’une prescription d’exercices précis, d’une orientation vers un professionnel de la santé complémentaire, etc.

Quels sont les bénéfices du traitement préventif?

Depuis les dernières années, plusieurs chercheurs se sont consacrés à démontrer scientifiquement les effets de l’ajustement chiropratique chez des patients sans douleur. De nombreuses études sont accessibles sur le sujet, mais beaucoup d’autres devront être effectuées afin de bien comprendre et quantifier ces effets. Voici quelques effets qui ont été démontrés à la suite d’un ajustement chiropratique :

  • amélioration de la mobilité articulaire;
  • diminution de la tension musculaire des muscles entourant l’articulation;
  • amélioration de la localisation spatiocorporelle (localisation du corps dans l’espace);
  • diminution du temps de réaction (temps entre la présentation d’un stimulus et la réponse conséquente);
  • meilleure intégration sensorimotrice (envoi des signaux sensoriels au cerveau pour commander l’exécution de mouvements);
  • augmentation de la force musculaire des jambes;
  • diminution de la fatigue musculaire;
  • prévention des blessures musculosquelettiques.

Fréquence des visites préventives  

Personnellement, lorsque mes patients désirent un suivi préventif, je les laisse choisir la fréquence de leurs soins. Mon seul conseil est de ne pas attendre de ressentir des symptômes. Par exemple, certains vont se faire traiter aux changements de saison, donc quatre fois par an, tandis que d’autres préfèrent se faire traiter mensuellement.

Il est essentiel d’avoir un dos en santé. Votre colonne et tous les muscles, ligaments et nerfs qui s’y rattachent contribuent à votre maintien et aux mouvements de l’ensemble de votre corps. Gardez votre système neuromusculosquelettique bien réglé et en santé en consultant votre chiropraticienne de famille!

Dre Emmanuelle, votre chiropraticienne à Mirabel

Références

Association chiropratique canadienne (ACC). En ligne. [https://chiropractic.ca/fr/ressources/conseils-pour-un-dos-en-sante/] Consulté le 9 octobre 2022.

Dina Lelic et coll. Manipulation of dysfunctional spinal joints affects sensorimotor integration in the prefrontal cortex: A Brain Source Localization Study. Neural Plasticity, vol. 2016, 9 pages.

Haavik-Taylor et B. Murphy. Cervical spine manipulation alters sensorimotor integration: a somatosensory evoked potential study. Clinical Neurophysiology, vol. 118, no 2, pp. 391–402, 2007.

Haavik-Taylor et B. Murphy. Transient modulation of intracortical inhibition following spinal manipulation. Chiropractic Journal of Australia, vol. 37, pp. 106–116, 2007.

Taylor et B. Murphy. Altered sensorimotor integration with cervical spine manipulation. Journal of Manipulative andPhysiological Therapeutics, vol. 31, no2, pp. 115–126, 2008.

Taylor et B. Murphy. Altered central integration of dual somatosensory input after cervical spine manipulation. Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics, vol. 33, no3, pp. 178–188, 2010.

Articles récents

Commentaires

Inscrivez votre recherche et appuyez sur "Entrer"

blessure-accident-de-voitureboire-de-leau-hydratation