website statistics

Syndrome du tunnel carpien

L’avancement des technologies et la spécialisation des emplois impliquent que les employés s’adonnent à des gestes répétitifs et non ergonomiques. On peut penser ici aux gens travaillant sur des chaînes de montage ou à ceux derrière un écran d’ordinateur durant une période prolongée. Des blessures comme le syndrome du tunnel carpien font donc partie du quotidien d’un professionnel de la santé.

Symptômes

Le syndrome du tunnel carpien consiste en une irritation et une compression du nerf médian au niveau du poignet. Il se peut se manifester par des sensations de fourmillement ou des engourdissement des doigts, principalement des trois premiers doigts de la main, de même que par une diminution de la force de préhension. Les symptômes apparaissent de façon sporadique et sont souvent plus importants la nuit ou lors d’activités manuelles.

Facteurs de risque

  • Mouvements répétitifs des mains (ex. : gestes de flexion et d’extension)
  • Angles articulaires extrêmes maintenus sur une longue période de temps (ex. : main serrée sur la souris à un poste d’ordinateur)
  • Concentration d’une force sur le poignet (ex. : marteau-piqueur)
  • Exposition au froid ou encore aux vibrations
  • Fracture mal réparée
  • Rétention d’eau (ex. : grossesse, diabète, etc.)

Traitement

Avant de songer à un traitement radical comme la chirurgie, sachez que la chiropratique peut vous aider à soulager vos symptômes en favorisant un dégagement de l’espace à l’intérieur du tunnel carpien. Si la douleur est déjà bien installée, il est possible que votre chiropraticienne suggère le port d’une attelle afin de limiter le mouvement de l’articulation douloureuse dans les premiers temps. Elle peut également suggérer l’application de glace afin de diminuer l’inflammation des tissus.

Par la suite, votre chiropraticienne s’assurera de rétablir la biomécanique des os du poignet de même que des articulations avoisinantes. Par du travail musculaire et ligamentaire, elle favorisera la relaxation des tissus mous du poignet afin de libérer le nerf de la compression qui crée l’irritation. En somme, que ce soit par des exercices, des mesures ergonomiques ou bien par du travail musculaire, votre chiropraticienne dispose de plusieurs ressources pour vous apporter de l’aide si vous êtes atteint de ce syndrome inconfortable.

Références

https://www.chiropratique.com/

http://www.ordredeschiropraticiens.ca/fr

 

Fernández-de-Las Peñas C et all., Manual Physical Therapy Versus Surgery for Carpal Tunnel Syndrome: A Randomized Parallel-Group Trial, J Pain. 2015 Nov;16(11):1087-94

Maddali Bongi S, Signorini M, Bassetti M, Del Rosso A, Orlandi M, De Scisciolo G., A manual therapy intervention improves symptoms in patients with carpal tunnel syndrome: a pilot study, Rheumatol Int. 2013 May;33(5):1233-41.

Hains G1, Descarreaux M, Lamy AM, Hains F., A randomized controlled (intervention) trial of ischemic compression therapy for chronic carpal tunnel syndrome, J Can Chiropr Assoc. 2010 Sep;54(3):155-63.

Burke J1, Buchberger DJ, Carey-Loghmani MT, Dougherty PE, Greco DS, Dishman JD., A pilot study comparing two manual therapy interventions for carpal tunnel syndrome, J Manipulative Physiol Ther. 2007 Jan;30(1):50-61.

George JW, Tepe R, Busold D, Keuss S, Prather H, Skaggs CD., The effects of active release technique on carpal tunnel patients: A pilot study, J Chiropr Med. 2006 Winter;5(4):119-22.

Inscrivez votre recherche et appuyez sur "Entrer"