fbpx

Vertiges : quelles sont les causes?

 dans Blogue

Le vertige est un symptôme qui peut être très désagréable et inquiétant pour les patients. Il se définit comme une sensation de mouvement de l’environnement.

Causes du vertige

 Les vertiges peuvent avoir différentes origines, que l’on peut diviser en deux grandes catégories :

  • Périphérique : souvent reliée à un mauvais fonctionnement du système vestibulaire, localisé dans l’oreille interne. Voici quelques exemples :
    • Vertige positionnel paroxystique bénin,
    • Labyrinthite infectieuse (par exemple, secondaire à une otitechronique ou à une otite moyenne aiguë),
    • Maladie de Ménière(maladie de l’oreille interne d’origine inconnue, regroupant trois symptômes pendant une crise survenant d’un seul côté : acouphènes, vertiges et surdité);

  • Centrale : atteinte neurologique dans les voies centrales ou des noyaux centraux. Voici quelques exemples :
    • Tumeur cérébrale (neurinome du VIII);
    • Altération de la circulation sanguine au niveau des structures du cerveau responsables de la posture (par exemple, à la suite d’un accident vasculaire cérébral [AVC] ou du syndrome de Wallenberg);
    • Sclérose en plaques.

Diagnostic du vertige

En cas de vertige, des examens doivent être effectués pour en déterminer la cause. Lors de l’examen, nous devons recueillir certaines informations sur les vertiges : leur apparition, leur fréquence, leur durée, les éléments déclencheurs, l’historique de chutes, les antécédents, etc.

D’autres symptômes peuvent être associés aux vertiges. Certains peuvent nous orienter vers une cause centrale et méritent une attention particulière ainsi qu’une prise en charge médicale :

  • une perte de la vision partielle (vision floue, double) ou totale;
  • des difficultés à rester debout;
  • des difficultés à communiquer;
  • un comportement étrange ou l’exécution de mouvements anormaux.

L’examen clinique comporte principalement un examen neurologique complet, un examen des conduits auditifs et du tympan et parfois certains tests de provocation des vertiges, par exemple la manœuvre de Dix-Hallpike.

Dans certains cas, des examens complémentaires seront nécessaires et permettront d’identifier ce qui déclenche le vertige : analyses sanguines, examens auditifs, bilan cardiaque, imageries spécialisées, etc.

Vertiges paroxystiques positionnels bénins (VPPB)

Les VPPB sont la cause la plus commune des vertiges périphériques. Ils sont caractérisés par :

  • des vertiges de courte durée;
  • des mouvements des yeux (nystagmus) durant le vertige pouvant être verticaux, horizontaux ou torsionnels;
  • un déclenchement des vertiges par des mouvements précis de la tête.

Les causes des VPPB sont diverses. Ils peuvent découler d’un trauma direct ou indirect; toutefois, ils sont en grande partie idiopathiques, c’est-à-dire qu’aucune cause n’a été clairement établie à la suite de l’examen.

Il existe deux principales théories sur la manifestation de VPPB :

  • Canalolithiase : Présence d’otolithes (petits cristaux de carbonate de calcium de forme oblongue) dans le canal semi-circulaire de l’oreille interne causant un dérangement du flux d’endolymphe (fluide contenu dans le labyrinthe membraneux de l’oreille interne);
  • Cupulolithiase : Adhérence d’otolithes à la cupule du canal semi-circulaire de l’oreille interne, qui la rendrait sensible à la gravité.

Il existe des canaux semi-circulaires horizontaux, antérieurs droit et gauche et postérieurs droit et gauche. Les symptômes varient donc légèrement en fonction du canal atteint. L’atteinte du canal semi-circulaire postérieur représente 80 % des VPPB et peut être mise en évidence lors du test de Dix-Hallpike où le chiropraticien positionne la tête du patient dans une position particulière et le fait passer d’une position assise à couchée.

Lors d’une atteinte du canal semi-circulaire postérieur, il existe deux manœuvres cliniques permettant de faire cheminer les otolithes et d’ainsi libérer le canal : la manœuvre d’Epley (qui implique une rotation de la tête du côté atteint en premier) et la manœuvre de Semont (qui implique une rotation de la tête du côté sain en premier). Des exercices d’habituation (mouvements destinés à diminuer la réaction à certaines positions) peuvent également être recommandés.

En somme

Il faut donc retenir que les vertiges peuvent avoir différentes causes, certaines plus graves et d’autres bénignes. Le traitement approprié dépendra de la cause du vertige. Ainsi, il est primordial de recevoir une évaluation appropriée afin de cerner la cause la plus probable des vertiges. Votre chiropraticienne est qualifiée pour vous évaluer et vous aiguiller vers d’autres professionnels si des investigations supplémentaires sont nécessaires.

Dre Emmanuelle, votre chiropraticienne à Mirabel

 Références

Bhattacharyya, N, Baugh, RF, Orvidas, L. Clinical practice guideline: benign paroxysmal positional vertigo. Otol Head Neck Surg. 2008;129:S47-S81. 

Burton, MJ, Eby, TL, Rosenfeld, RM. Extracts from the Cochrane Library: modifications of the Epley (canalith repositioning) maneuver for posterior canal benign paroxysmal positional vertigo. Otolaryngol Head Neck Surg. 2012;147:407-411.

Hilton, M, Pinder, D. The Epley (canalith repositioning) manoeuvre for benign paroxysmal positional vertigo. Cochrane Database Syst Rev. 2004;(2):CD003162.

Parnes LS, Agrawal SK, Atlas J. Diagnosis and management of benign paroxysmal positional vertigo (BPPV). CMAJ. 2003 Sep 30;169(7):681-93.

Articles récents

Commentaires

Inscrivez votre recherche et appuyez sur "Entrer"

syndrome-du-tunnel-carpienchiro-chiropratique-mirabel